Création de supports EMF

La nomination sur un poste d’EMF,  ce qu’il faut savoir

– en cas de participation au mouvement, un EMF ne retrouve pas automatiquement sa décharge dans la nouvelle école

– les supports de classe d’application sont implantés (donc réimplantés pour les participants au mouvement) au moment de la « carte scolaire » , donc validées en CTSD et CDEN

– les IEN ne siègent pas dans ces instances, CTSD et CDEN

– le nombre de supports EMF est constant. La transformation d’un support pour les lauréats du Cafipemf se fait selon » la marge qui reste » après le mouvement, les départs en retraite, …

– le choix des implantations des supports EMF se fait selon les besoins dans le département. Cette année, c’est la maternelle et le cycle 2 qui ont été privilégiés

– le SE-Unsa a accompagné ses adhérents et suivi leur dossier :

* conseils dans la rédaction du courrier,

* vérification qu’il a bien été réceptionné par les services,

* suivi de la demande en CTSD de la création du support EMF,

* vérification que le support de décharge figure dans la liste des postes à la phase manuelle

* veille à la nomination en CAPD et de la prise en compte des contraintes connues pour le complément de service

Lors de CTSD du 14 juin 2018, ont été renommés dans l’école de leur nouvelle affectation des EMF à :

Dingsheim

Soultz les Bains (affectation définitive après intérim)

l’EP les Sources de Saverne

Lampertheim

Sont nouvellement nommés EMF :

aux Pruneliers à Bischheim

en maternelle :

RAUWILLER (Vosges du Nord)

Elias Canetti (Lingolsheim – S4)

Drulingen (Vosges du Nord)

Cycle 2 :

Bootzheim (Sélestat)

– Mermoz, Schiltigheim S6

EP Riedseltz- (Wissembourg)