Direction d’école : le SE-Unsa entendu !

Vincent Peillon a annoncé mercredi à l’Assemblée nationale qu’il ouvrirait au premier trimestre 2013 le dossier de la direction d’école.

Suite à l’enquête du SE-Unsa montrant que l’on est en train de passer du malaise à la souffrance au travail, il précise que cette question doit être traitée « avec beaucoup de sérieux et dans le cadre d’un dialogue ».


Le ministre rencontrera les organisations syndicales pour y traiter la question des charges de classe et du temps nécessaire pour accomplir au mieux leurs missions, toujours plus complexes et diverses.
Concernant les aides administratives dont il reconnait que le nombre a chuté, il précise qu’il faudra apporter des réponses quantitatives. D’autres pistes seront ouvertes notamment la reconnaissance de leurs missions qui pourraient ouvrir droit à des évolutions indemnitaires.

Il a aussi tenu à rappeler que les directeurs ne revendiquaient pas un statut hiérarchique.

Le SE-Unsa se félicite de cette avancée importante et attendue par l’ensemble des directeurs. Au moment où l’on fait de l’école primaire une priorité, il ne pouvait rester sur le bord de la route.