L’après 22 juin : quelques informations glanées lors d’une rencontre impromptue avec la rectrice (confirmées ce 17/06/20)

17/06/2020 : la situation des personnels fragiles comme vivant avec une personne fragile ou sans solution de garde pour de jeunes enfants a été enfin éclaircie (voir la fiche de la DGRH  ICI), les « suppositions » de la rectrices étaient avérées !
Une seule conclusion : bienveillance, où es-tu ?

Le CAEN devait se tenir ce 15 juin. Le quorum n’étant pas atteint, il a été reporté au 29 juin prochain mais la rectrice nous a proposé de poser quelques questions.

Ainsi le SE-Unsa 67 est intervenu sur l’organisation de la nouvelle phase de sortie du confinement annoncée par le Président de la République lors de son allocution du 14 juin et très partiellement décrite dans le décret 2020-724.

Concernant la maternelle qui semble exclue de cette phase puisque seuls les écoles élémentaires et les collèges sont mentionnés dans le décret ci-dessus cité, la Rectrice nous répond que le ministère est saisi de cette question et donc qu’elle ne peut nous répondre pour le moment.

Concernant le protocole allégé et dont la parution devient urgente pour pouvoir mettre en place une énième organisation en concertation avec les communes, il devrait être connu demain [mardi 16 juin, NDLR].

Si ce protocole allégé dont on connait une seule composante, à savoir la distanciation physique dans les classes, ne peut permettre d’accueillir tous les élèves en même temps, la Rectrice nous répond par la mise en place de 2S2C, qu’il y aurait eu beaucoup de conventions signées. Sinon, il faudra faire au mieux en fonction des réalités des locaux et que de toute façon, « à l’impossible, nul n’est tenu. »

Concernant les personnels fragiles ou vivant avec une personne fragile, si les premiers pourraient ne pas revenir à l’école, les autres seraient obligés de reprendre en présentiel. Mais la réponse devra être confirmée le lendemain [mardi 16 juin, NDLR].

Concernant les personnels ayant des jeunes enfants non accueillis dans les établissements scolaires ou dans leur lieu habituel d’accueil sans autre solution de garde, la Rectrice nous répond qu’ils devraient peut-être pouvoir rester en télétravail avec une nouvelle attestation de non accueil de l’école/la crèche/l’assistant·e maternel·l·e, réponses demain [mardi 16 juin, NDLR].

Autre question concernant l’organisation de la rentrée de septembre, la Rectrice répond qu’il n’y a pas de scénario privilégié et qu’on peut imaginer aussi bien une reprise en septembre dans les mêmes conditions que la période du 22 juin au 3 juillet qu’une reprise habituelle.

Conclusion
Avec de telles informations, alors que la visioconférence avec l’Inspectrice d’Académie sur cette thématique prévue pour le 16 juin et annulée quelques heures avant, cher·e·s collègues, DEBROUILLEZ-VOUS !!!
Enfin, pas tout à fait, le SE-Unsa 67, votre syndicat, est et sera toujours à vos côtés pour vous aider !
N’hésitez pas à nous écrire à
67@se-unsa.org en cas de pression ou pour tout autre problème.