Directeur d’école, un métier épuisant, stressant

« Les directeurs d’école sont désemparés. Selon une enquête menée depuis cet été par le syndicat Se-Unsa (du premier et du second degré) auprès de plus de 8.000 chefs d’établissement de maternelle et de primaire, 90% d’entre eux jugent que le métier est « épuisant, stressant et décourageant. » Mais 80% affirment, dans le même temps, que le métier les intéresse.  »

Continuer la lecture de Directeur d’école, un métier épuisant, stressant

Du neuf en matière de congé parental

 

Le décret n°2012-1061 du 18 septembre 2012 modifie le régime du congé parental créant un droit individuel au congé pour les deux parents. Désormais, les deux parents d’un même enfant peuvent prendre un congé parental simultanément.

ENTREE EN VIGUEUR

Le décret entrera en vigueur le 1er octobre 2012. Il s’appliquera aux congés parentaux accordés après cette date.

Les congés parentaux accordés avant cette date, ainsi que leurs renouvellements au titre du même enfant sont exclus de ce dispositif et restent régis par les dispositions antérieures.

Le congé parental est toujours accordé par période de 6 mois. Les agents non-titulaires doivent toujours justifier d’une ancienneté d’au moins un an.

DISPOSITIONS NOUVELLES

• Création d’un droit individuel au congé parental pour les deux parents. Suppression de la règle d’alternance.

• Le décret introduit la possibilité pour le père de prendre un congé parental après un congé paternité.

• La demande de congé devra être faite non plus un mois mais deux mois avant le début de la prise de congé.

• Auparavant l’agent en congé maternité ou d’adoption devait mettre un terme au congé parental et être replacé en position d’activité pour percevoir les rémunérations liées à ces deux congés.

Dorénavant le décret introduit une garantie : l’agent gardera le bénéfice de son congé pour maternité ou pour adoption en cours, en cas de nouveau congé parental. L’agent sera donc rémunéré à plein traitement. A l’issue du congé pour maternité (ou d’adoption) l’agent peut bénéficier d’un nouveau congé parental.

• À l’issue du congé parental, l’agent réintègre son administration d’origine ou de détachement.

Le texte ne stipule plus l’affectation, lors de la réintégration, dans son ancien emploi ou à défaut dans l’emploi le plus proche du dernier lieu de travail.

L’agent, six semaines avant sa réintégration, bénéficiera d’un entretien avec la DGRH pour examiner les modalités de sa réintégration.

RAPPEL.

Suite à la Loi n°2012-347 du 12 mars 2012 l’agent conserve ses droits à avancement d’échelon en totalité la première année de congé puis réduits de moitié pour la suite.

Avis du SE-Unsa :

Ce décret marque une avancée pour les personnels. Lors de sa présentation dans les instances de la Fonction Publique, ce texte a été soutenu par l’UNSA Fonction Publique.

 

 

Cap ou pas cap ?

Refondation de l’École de la République : Un changement de cap qui doit associer les personnels

 Le rapport de la concertation donne à voir les contours d’une école bienveillante, fondée sur la confiance, soucieuse de la réussite de tous et ouverte sur les territoires. Le SE-Unsa y retrouve bon nombre de ses analyses et propositions.  Continuer la lecture de Cap ou pas cap ?

L’Isoe pour les PE, je la veux!

Imprimez, signez et faites signez la pétition concernant l’Indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISOE), versée depuis 1989 à tous les enseignants des collèges et lycées. Dans le 1er degré, cela concerne: l’évaluation, le suivi,  les réunion d’équipes, la rédaction de PPRE, de PPS, les dossiers d’orientation (segpa …). Pour une égalité de traitement entre enseignants du 1er et du 2nd degré. L’Isoe pour les PE, c’est maintenant!

Enfin des avancées pour les candidats aux permutations

Mutations 2013 : des avancées pour se rapprocher de sa famille
Article publié le lundi 1er octobre 2012.
 

Le SE-Unsa a été reçu en audience par la nouvelle directrice des Ressources Humaines du Ministère. Entre autres sujets, nous avons défendu le droit à mutation particulièrement limité ces dernières années.

Nous avons obtenu des avancées !

  • Lors du mouvement 2013 le rapprochement de conjoint sera traité différemment. Les périodes de disponibilité et de congé parental seront comptées en temps de séparation.
  • Une attention particulière sera portée aux demandes de rapprochements de conjoints « enkystées » depuis plus de quatre ans.

Le SE-Unsa qui porte cette revendication depuis longtemps acte cette avancée. C’est un signe de changement important attendu par nombre de collègues pour qui se rapprocher de sa famille est devenu un parcours du combattant inacceptable.

– Le SE-Unsa a également insisté sur le droit des collègues à comprendre les règles, les raisons d’un résultat, ce que la cellule mobilité n’a jamais pu apporter malgré l’affichage fait auprès des collègues. Nous avons donc réaffirmé l’importance du rôle des élus du personnel et notre volonté de voir respectées les instances dans lesquelles nous pouvons défendre les situations de nos collègues. En ce sens, le mouvement particulier Eclair du 2nd degré doit être supprimé.

– Le SE-Unsa a également demandé qu’une concertation soit ouverte sur les règles du mouvement. Nous avons demandé entre autres la suppression du vœu géographique du mouvement intra départemental du 1er degré.

La DGRH nous a répondu favorablement pour cette concertation.

Candidats aux permutations, contactez Catherine le lundi, mardi au 03 88 84 36 10 ou par l’intermédiaire du Coupon-réponse « permutations » .

 

 

Concours de professeur des écoles : les chiffres pour notre académie.

Le ministère a communiqué la répartition des 8600 postes ouverts au recrutement selon les académies pour le CRPE. Ce nombre est à rapprocher des 5000 recrutements opérés l’an dernier.

Pour notre académie, ce sont  240 postes qui sont ouverts aux CRPE, dont 186 au concours externe, 45 au concours externe spécial, 4 au troisième concours et 5 au concours interne spécial. Laventilation pour les 2 départements n’est pas encore connue.

Il est à noter que les instits alsaciens désireux de passer PE par la voie du concours interne ne pourront le faire que dans la voie bilingue…

 

LPC : une simplification bienvenue …en attendant mieux

Par un courrier aux recteurs publié au BO du 26 septembre 2012, le ministère précise les modalités de simplification du LPC pour 2012/2013. Ces dispositions  administratives ont un caractère transitoire en attendant la redéfinition du socle commun et des modalités de l’évaluation de son acquisition dans le cadre de la Refondation. 

Concrètement : seule la validation des  3 compétences (CE1) et des 7 compétences (CM2) est obligatoire.

  1. 1.    Quand la validation de la compétence ne pose pas de problème, le renseignement des domaines et des items n’est pas exigé.
  2. 2.    Quand la validation d’une compétence est discutée, les équipes pédagogiques  ne renseignent que les domaines et non plus les items     
  • 12 domaines, pour le palier 1  contre 46 items au total
  • 32 domaines, pour le palier 2  contre 110 items au total

     3.    Une simple attestation de validation des compétences, en une page au lieu des 25 pages du livret actuel, sera adressée aux familles.

Enseignants de l'Unsa 67

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com