PPMS attentat-intrusion : bonnes vacances collègues directeurs !

L’instruction du 12 avril 2017 concernant la nouvelle mouture du PPMS (troisième en trois ans quand même… RIP simplification des tâches…) n’est connue que depuis le 13 avril 2017 (BO n°15). Ce qui explique sans doute que ce n’est que fin juin que les directeurs sont sollicités pour rendre leur copie (en pièce jointe au mail informatif) concernant non pas le mais les PPMS pour début septembre.

Début septembre, rappelez-moi, c’est bien le moment de la rentrée où il faut finaliser ONDE, renseigner le TBE (pas accessible pendant les vacances – c’est un bien ou un mal, ou les deux, j’avoue que je m’interroge –, régler les problèmes de rentrée, etc.) donc période « calme ».

Traduction de cette demande institutionnelle  en termes compréhensibles pour le commun des mortels : directeurs, vous ne saviez pas ce que vous feriez de vos quelques jours de vacances cet été ? Pas de soucis, la maison mère pense à vous ! Je parlais de quelques jours car si les enfants sont rendus à leurs familles quelques semaines, pendant la période estivale les directeurs doivent s’occuper de boucler l’année scolaire passée, préparer la rentrée (parfois en double exemplaire quand l’ouverture évidente en juin est retardée parce qu’ »on ne sait jamais si dès fois que »), s’occuper des commandes, amorcer les projets pédagogiques, les plannings, etc.. Tout ce qui ne se voit pas et ne se quantifie pas. Bref, tout ce que l’institution refuse de reconnaitre en n’accordant pas aussi bien temps de décharge décent et moyens (humains, logistiques ou informatifs) que véritable revalorisation financière.

Et puis il vous faudra de belles photos pour illustrer ce nouveau document : ça fera de chouettes souvenirs de l’été 2017 !

Bonnes vacances collègues directeurs ! N’oubliez pas vos ordinateurs (personnels bien entendu) et de choisir un lieu de villégiature où vous pourrez vous connecter !

Mais j’y pense, vous pourriez peut-être passer l’été dans l’école ?

Didier CHARRIE,  SE Unsa 67