Se former à la scolarisation d’élèves à besoins éducatifs particuliers  » stages MIN » : inscriptions maintenant !

Vous êtes nombreux à témoigner du besoin ou de l’intérêt pour une formation continue à la scolarisation des élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, de grande difficulté scolaire ou à une maladie. Ces formations existent, mais sont souvent méconnues car peu relayées par les services académiques ou départementaux.

Les Modules d’initiatives nationales (MIN)
Ces modules sont organisés au niveau national, académique ou interacadémique : les formations peuvent être dispensées à l’INSHEA à Suresnes, ou dans d’autres académies que votre académie d’origine ; les frais de transport et d’hébergement font l’objet d’une prise en charge.
Organisés dans le cadre de la formation continue, à l’attention des enseignants spécialisés mais également des enseignants non titulaires du Cappei, des CPE, AESH et Psy-EN elles se déclinent autour de trois axes :
  • prendre en compte les besoins éducatifs particuliers de l’élève
  • fluidifier le parcours de l’élève
  • professionnaliser les agents.
L’ensemble des modules de formation proposés sont accessibles ici :

Qui peut candidater aux MIN ?

Les MIN sont organisés au niveau national, académique et interacadémiques dans le cadre de la formation continue. Peuvent candidater :

– les enseignants qui ont suivi la formation et obtenu le CAPPEI

– les enseignants spécialisés qui souhaitent se présenter à de nouvelles fonctions ou accroître leurs compétences

– les enseignants non-spécialisés, mais également les CPE, PsyEN et AESH qui souhaitent développer leurs compétences pour la scolarisation d’élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, de grande difficulté scolaire ou à une maladie.

Comment candidater ?

Recueil et transmission des candidatures

  1. Les candidatures seront regroupées au niveau académique par le responsable académique de la formation continue des enseignants pour être ensuite transmises à l’administration centrale.
  2. Le ministère (la Dgesco) valide les candidatures puis transmet la liste aux services académiques et départementaux.
  3. Les services académiques et départementaux procèdent à l’inscription dans l’application Gaia de leurs candidats, afin de pouvoir établir les ordres de mission nécessaires.

Le SE-Unsa fait remonter chaque année au ministère que cette opportunité de formation continue ne fait que trop peu souvent l’objet d’une communication suffisante de la part des rectorats et des DSDEN. Cela prive nos collègues de cette opportunité de se former alors qu’ils sont nombreux à exprimer des besoins de formation dans la prise en charge des élèves EBEP et en situation de handicap.

Le texte de référence :

La circulaire MIN est parue au BO du 18 juin 2020

Lire aussi :

Ressources pour la gestion des élèves à besoins particuliers