CAPD du 14 juin 2018. Maintiens, 2ème temps informatisé, directions vacantes, audit « sciences », avis des IEN hors classe et classe ex’, CAPPEI, ERH…

Réponse du DASEN aux déclarations liminaires : Même si le paritarisme est questionné au niveau national, des pratiques de GT paritaires demeureraient possibles sur le plan départemental ?

Chaînes tardives après CAPD. Le SE-Unsa propose que les collègues lésés par les chaînes tardives soient affectées prioritairement au second temps. Pour le mouvement prochain, nous proposons qu’ils aient 1 point de bonus ainsi que pour les autres victimes de la chaîne qui participeront au mouvement 2019. L’administration est favorable à cette mesure.

Maintiens : Malgré nos demandes, AUCUN MAINTIEN N’A ETE ACCEPTE PAR L’ADMINISTRATION SUR LES MESURES DE CARTE SCOLAIRE du 14 juin au matin! Les éventuelles améliorations de maintiens relèveront de l’IEN.

2nd temps informatique :  seuls les vœux de secteurs ont été pris en compte… Le fonctionnement du logiciel reste obscur sur certaines situations ! 

Directions d’école restées vacantes après le 1er temps : Les candidats ont été classés. Priorité aux inscrits sur liste d’aptitude, et classement au barème du mouvement. L’appel à candidature ne s’adressait qu’aux collègues non directeurs à la rentrée 2018. (Chaque collègue pouvait candidater à tous les postes de direction dès le 1er temps). 

Postes à profil et à exigence particulières. Nos adhérents concernés sont prévenus.

SEGPA, ULIS : Le principe acté : Les demandes de collègues candidats pour ces postes segpa seront étudiées, pour éviter d’y mettre des non volontaires en queue de mouvement. 

Ineat/exeats : Un surnombre d’environ 50 personnes est prévisible rentrée faite.

Inéats : il n’y a que des échanges terme à terme envisagés par le Dasen.; Concernant les exeats : ils devraient tous être accordés, sauf pour les actuels stagiaires.

Etude des pratiques d’enseignement en sciences et technologies à l’école primaire: choisie est absolument  à éviter ! Le SE-Unsa veille à ce que seuls les collègues vraiment volontaires s’engagent ! Il ne doit y avoir aucune pression sur les équipes. Cela a été le cas. (Contacte le SE-Unsa ) Réponse DASEN : Cette évaluation est importante. Objectivité, durabilité, qualitativité…MAIS LA REGLE EST LE VOLONTARIAT !

APC et injonctions ministérielles. Point non traité : le SE-Unsa le remettra à l’OJ du 5 juillet. Nous rappelons que le contenu et l’organisation des APC relèvent du conseil des maîtres et que les récentes directives ministérielles réduisent ce cadre réglementaire.  Le cadre des APC n’est pas modifié dans le Code de l’Education. (L’article D 521-13 précise que « les APC sont organisées : 1– Pour l’aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages. 2– Pour une aide au travail personnel ou pour une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial ».) Un IEN ne peut donc pas imposer aux équipes d’utiliser ce temps d’APC pour favoriser la maîtrise du langage et de la lecture. Il ne saurait qu’inciter. Il ne saurait surtout pas imposer un horaire et des modalités d’organisation qui restent du ressort des enseignants.

Formation CAPPEI Où en est la possible délocalisation de la formation G à l’ESPE de Dijon ? Départ CAPPEi en option G : possibilité à l’espe de Belfort à l’étude.

Sur le départ des 10 nouveaux stagiaires CAPPEI ajout de 3 supplémentaires de la liste complémentaire.

Futures évaluations CP/CE1 Point non traité : le SE-Unsa le remettra à l’OJ du 5 juillet .  Quelle reconnaissance du temps de travail de saisie des réponses ? Quelles modalités d’information aux familles ? Quel accompagnement des enseignants pour cette information aux familles ? Quelle mobilisation du plan de formation continue afin d’accompagner les enseignants dans l’utilisation des résultats de ces évaluations au quotidien ?

Projet de création de grandes écoles dans le milieu rural : c’est la préfecture qui mène des études. Le SE-Unsa rappelle que les IEN doivent être au fait de cette règle afin de ne pas faire miroiter des choses fausses aux directeurs. (règle de la direction en cas de fusion !)

ERH: qu’en est-il des perspectives de titularisation des ERH qui n’ont actuellement pas le diplôme spécialisé ? Cela reste un élément bloquant. Il faut leur permettre de passer le diplôme CAPPEI. La réflexion sur la VAE est en cours au ministère. 

Classe exceptionnelle et Hors classe : Avis des IEN parus sur I-Prof. Pour le SE-Unsa, c’est la source d’immenses incompréhensions, de frustrations terribles, de mises en concurrence au sein des équipes. L’administration doit absolument communiquer pour expliciter les critères. Les enseignants ne peuvent faire ainsi confiance, a priori à leur IEN, si les critères ne sont pas transparents ! La suspicion d’arbitraire est réelle dans de nombreux cas !

Hors classe : Les modalités de  recours (sous 3 semaines  ! ) ICI