CTSD du 6 juin 2019 : la liminaire, le compte rendu, toutes les mesures

Lire la déclaration liminaire du SE-Unsa, c’est ICI

1) Toutes les nouvelles mesures dans les écoles : Vous les retrouverez ICI.
Attention : les mesures de carte scolaire prises au CTSD de février et non revues au CTSD du 6 juin sont maintenues !

2) Réponse de l’Inspectrice d’Académie aux liminaires 

Plan mathématiques : il répond à une demande nationale déclinée de façon départementale. Les personnes désignées bénéficient d’un plan de formation national.  

Plan autisme : le département lance une expérimentation de classe d’auto-régulation, sur l’école Guynemer. Le concept est de permettre à l’enfant de sortir de sa classe d’inclusion dès qu’il en a besoin, il est alors pris en charge par du personnel ARS/EN dans l’objectif de pouvoir ensuite réintégrer sa classe si possible. Une superviseuse experte dans ce domaine suivra l’équipe (Mme Morena). Par ailleurs, le MEN donne 1 ETP pour les TSA à l’académie, décliné en un demi ETP par département. Le choix du 67 est de compléter ce mi-temps par un mi-temps pour en faire un temps complet.

Cités éducatives : « alliance éducative » sur les quartiers éligibles à la labellisation « cité éducatives » Chez nous : Elsau et Neuhof/Meinau. Ce dispositif orchestre une politique de « territoire » (quartier). Il valorise l’existant, soit les multiples dispositifs et avtions innovantes déjà en cours. Le financement est interministériel.

Premières infos sur le mouvement : L’ASH n’a pu être obtenu que par vœu précis. Le logiciel aurait eu très peu recours au vœux larges. Très étonnamment, aucun recours à l’extrapolation (3ème phase du logiciel) n’aurait été nécessaire. Les réouvertures de ce jour ont déjà été intégrées dans le mouvement informatique, tout comme les postes libérés par les recrutements sur postes à profil.
Titulaires de secteur : Les IEN réuniront les TRS nommés. Ils auront l’embarras du choix.  270 mi-temps disponibles dans le département (complément de TP et de directeurs). Les IEN auront connaissance des barèmes des personnes et elles seront traitées par l’ordre du barème dans les circos. Les affectations provisoires issues de ces réunions de circo sont ensuites validées en groupe de travail CAPD.

Annonce Macron sur les fermetures d’école : 1 fermeture d’école était actée au CTSD de février (Schweighouse) Le maire confirme sa volonté de fermer.

3) Points divers et réponses de l’Inspectrice d’Académie 
 A lire ICI

4) Fusions d’écoles, fusion de directions

Circons-

cription

N° UAI Type Nom Commune Décharge

après fusion

HAGUENAU NORD 0672111F E.E. GRUSSENMEYER REICHSHOFFEN 1 (+ 0,25)
0670357Z E.M. GRUSSENMEYER REICHSHOFFEN
HAGUENAU NORD 0670842B E.E. PIERRE DE

LEUSSE

REICHSHOFFEN 0,25
0671336N E.M. PIERRE DE

LEUSSE

REICHSHOFFEN
HAGUENAU SUD 0672733G E.E. OHLUNGEN 0,25 (+ 0,25)
0672774B E.M. OHLUNGEN
HAGUENAU SUD 0672285V E.E. DU MOULIN SCHWEIGHOUSE-SUR-

MODER

1 (+ 0,25)
0671937S E.M. BOCKSBERG SCHWEIGHOUSE-SUR- MODER

Circonscription de Saverne : les directions des écoles de Littenheim, Lupstein, Furchhausen et Waldowisheim sont fusionnées.

5) Changement de nom d’écoles

Obernai :

E.E. de Boersch est renommée Charles Spindler

Strasbourg 5 :

E.M. Karine 1 devient Rosa Parks 1.

E.M. Karine 2 devient Rosa Parks 2.

E.E. Karine devient Rosa Parks.

Strasbourg 8 :

E.P. de Nordheim est renommée Jean Sturm.

Strasbourg 11 :

E.M.  de l’éco-quartier Danube (nouvelle école à Strasbourg) est renommée Solange Fernex

6) Référents mission « Mathématiques »

Un référent « Mathématiques » sera nommé dans chaque circonscription du Bas-Rhin à partir de la rentrée 2019. Un coordonnateur départemental sera recruté sur profil.

Les enseignants en classe seront déchargés à 25% pour exercer cette mission (coût  4,59 ETP).

7) UPE2A : transferts de deux dispositifs

Strasbourg 4 : transfert de l’UPE2A implantée à l’école Avenir de Lingolsheim vers l’école du Centre.

Strasbourg 6 : transfert d’une des 2 classes UPE2A implantées à l’école Exen Schweitzer vers l’école Exen Pire.

8) Mesures relatives à l’adaptation scolaire et à la scolarisation des enfants handicapés

  • ULIS et RASED : Implantation d’une ULIS et d’un poste de Maître E (actuellement à l’cole de St Blaise la Roche) à l’E.E. Steinhel de Rothau : augmentation de la décharge de direction de 0,08.
  • Coordinateur PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisé)
    1 poste a été créé sous l’autorité de l’IEN ASH ; il est pourvu depuis le 23/04/19
  • Professeur « ressource TSA » : Création d’un poste plein (0,5 par dotation de l’état, 0,5 sur dotation départementale).
    Mission d’accompagnement des équipes pédagogiques (1er et 2° degré) qui accueillent des élèves avec des TSA, d’animation du réseau des pôles ressources autismes et de formation (formations inscrites au plan académique ou départemental de formation)
  • MDPH : 0,55 ETP accordé par la DSDEN du Bas-Rhin

Les représentants syndicaux  du CTSD se sont exprimés majoritairement contre le projet de carte scolaire. 
L’unsa éducation dénonce :
– la mise en tension de nombreuses écoles à « -1+1 du seuil » (dont les situations ont été défendues par l’Unsa éducation et d’autres fédérations) : ces équipes devront attendre dans un inconfort réel jusqu’à la rentrée pour savoir si  un moyen supplémentaire leur sera octroyé à la rentrée… (collègue en surnombre)
– une politique ministérielle dont certaines priorités sont fort discutables et parfois soumises à des effets de mode. Dernière priorité en date : les référents mathématiques semblent répondre à l’influence d’un député de l’actuelle majorité, prix Nobel de mathématiques … »
– le flou qui entoure la mise en place des PIAL (pôle d’inclusion localisés) : sous couvert de se rapprocher de l’échelon opérationnel (les circonscriptions), on ajoute cette mission supplémentaire aux IEN, « pilotes des PIAL ». L’Unsa éducation redoute aussi que localement, les solutions qui soient choisies seront de revoir les modalités d’affectation des AVS en « saupoudrant leur service », c’est à dire en organisant la pénurie !