CAPD du 5 juillet : mouvement, classe ex’, hors classe. Le compte rendu.

DECLARATION liminaire du SE-Unsa :
– Bilan CP dédoublés : ce que les enseignants concernés en disent ;
– Avis hors classe et classe ex ;
– Futurs nouveaux programmes ;
Lire notre déclaration ICI.

 Réponse de l’IENA aux déclarations :
– CP dédoublés : l’investissement financier étant fort, la pression est en effet réelle sur les enseignants concernés. Il y a quelques écoles où les enseignants n’ont pas été volontaires pour occuper ces postes… Il y a eu en effet des préconisations sur les méthodes, c’est vrai, car les élèves les plus en difficulté n’apprennent pas à lire avec les méthodes mixtes.
– Avis IEN (hors classe/classe ex’) : Frustration aussi pour les cadres qui ont dû attribuer ces avis.
– Nous sommes dans une phase de transition (changement de grades sans RV de carrière). La transition entre les notes parfois maximales et les compétences ont généré de l’insatisfaction. L’administration n’a pas eu le temps de rencontrer les personnes pour leur expliquer…
– La réponse à la mesure RH demandée par le SE-Unsa sera que les IEN recevront tous ceux qui le souhaitent.

PROMOTIONS à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle : 19 collègues y accèdent (20 % du grade)

ACCES à la CLASSE EX’ 2018
Vivier 1 : 182 candidatures recevables au vivier 1.
71 promus.
Vivier 2 : 38 promouvables au vivier 2 dont 18 promus au vivier 1. 16 promus.

ACCES à la HORS CLASSE 2018
La DGRH n’a toujours pas fixé les contingents 2018, elle a prévu un « prévisionnel »  de 214 places au niveau départemental.
Une nouvelle liste principale sera proposée le 30 août en CAPD, qui départagera les ex aequo par l’AGS et non l’ancienneté dans le corps des PE. (impact favorable sur les anciens instituteurs). C’est donc le 30 août seulement que les nouveaux accédants à la hors classe seront connus.

AFFECTATIONS :
Les affectations faites au GT le jeudi 3 juillet sont entérinées. Les arrangements de circonscriptions seront présentés à la CAPD du 30 août.
– Le SE-Unsa alerte sur la situation des collègues affectés dans l’ASH (futurs T3) : l’administration organisera un tutorat par un pair, un stage la 3ème semaine de septembre, un accompagnement par CPC ASH et CPC de circo.
– Une centaine de personnes sont à ce jour non affectées. Quelques dernières affectations seront effectuées le 30 août sur des supports libérés pendant l’été.
– Prévision de 50 personnes environ en surnombre rentrée faite. Les « surnombre » seront affectés pour assurer du remplacement, prioritairement sur des congés de maternité suivis de congés parentaux.
Les personnes sans affectation attendront donc d’être contactées par l’administration.

POSTES à PROFIL : plusieurs PAP (coordo  ulis 2nd degré, coordo REP, ERH, direction Climbach) ont été attribués, nous contactons nos adhérents. Les Postes à exigence particulières de CPC langues ont été étudiés.

ASH : restent vacants : postes à la maison d’arrêt, Ulis autisme Huttenheim, 4 ulis collège (Geispolsheim Seltz Ostwald Ingwiller).

AUSSI EVOQUE : Recrutement d’un chargé de mission auprès de l’IENA. (mission départementale notamment sur anticipation du remplacement des congés longs. Sera exposé en CAPD) Les petits congés continueront à être gérés par les circos.

POINTS DIVERS

Futures évaluations CP/CE1 Quelle reconnaissance du temps de travail de saisie des réponses ? Quelles modalités d’information aux familles ? Quel accompagnement des enseignants pour cette information aux familles ? Quelle mobilisation du plan de formation continue afin d’accompagner les enseignants dans l’utilisation des résultats de ces évaluations au quotidien ?
Le SE-Unsa demande que l’intégralité des animations pédagogiques des collègues concernés y soit consacrée pour que ces évaluations puissent être utiles aux enseignants et que ces derniers soient accompagnés dans la remédiation.

APC et injonctions ministérielles  Le SE-Unsa rappelle que le contenu et l’organisation des APC relèvent du conseil des maîtres et que les récentes directives ministérielles réduisent ce cadre réglementaire, puisque le cadre des APC n’est pas modifié dans le Code de l’Education. L’article D 521-13 précise que « les APC sont organisées :
1- Pour l’aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages.
2- Pour une aide au travail personnel ou pour une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial ». Pour le SE-Unsa, un IEN ne peut donc pas imposer aux équipes d’utiliser ce temps d’APC pour favoriser la maîtrise du langage et de la lecture. Il ne saurait qu’inciter.

Demande de précisions sur la prolongation de stage dans notre académie Quelles sont les modalités de la prolongation de stage pour un enseignant dans le 1er degré dans notre académie ? A quel moment le jury de certification se réunit-il dans des situations de ce type ? Quelles sont les modalités d’affectation du stagiaire durant son année de prolongation ? Et une fois la prolongation achevée ?

-Ils sont prolongés si plus de 36 jours non effectués car ne peuvent être immédiatement certifiés.
-La durée du stage est complétée de la durée des jours manquants, c’est statutaire. Ils seront en mi-temps en classe et mi-temps à l’ESPE)
-Si un nombre de stagiaires significatif est concerné, un jury intermédiaire se tiendra en janvier et ces personnes se verront ensuite ajouter un mi-temps supplémentaire.
-Pour ceux qui relèvent d’une prolongation après le 30 novembre, ils seront certifiés à l’issue de l’année prochaine.

Décharges des directions de 2 ou 3 classes. Dans certaines circos, le nombre de jours de décharge dues n’a pas été octroyé. Les directeurs concernés seront prioritaires l’an prochain.

Liste complémentaire du CRPE : A ce jour, le Bas-Rhin n’envisage pas de recours à la liste complémentaire pour cause de surnombre en personnels (cinquantaine de personnes)