Consigne syndicale du SE-Unsa : ni APC ni PPMS pour tous les directeurs !

Comme nous vous l’avions rappelé dès la rentrée scolaire, la loi 2019-1716 (loi RILHAC) indique que :
tous les directeurs sont dispensés d’APC (sauf volontariat) sans distinction du nombre de classe donc dès une classe (la notion de « chargé d’école » n’existe pas dans la législation, par contre toute école a un directeur) : article L411-2 alinéa VI du code de l’éducation
les directeurs n’ont plus la responsabilité de l’élaboration et de la mise à jour des PPMS : article L411-4 du même code.

Le SE-Unsa avait interpellé le ministre de l’Éducation Nationale à ce sujet suite à notre alerte et à celle d’autres sections.

Devant le mutisme des services du ministère et malgré plusieurs relances, Stéphane CROCHET (secrétaire général national) a écrit au ministre afin de l’informer que le SE-Unsa appelait directrices et directeurs « à ne plus faire les activités pédagogiques complémentaires, sauf s’ils le souhaitent, ni à élaborer ou mettre à jour les PPMS. ».

Pour toute sollicitation ou pression, n’hésitez pas à nous contacter (03.88.84.19.19. ou 67@se-unsa.org) et nous interviendrons.