Entretien professionnel de titularisation des PES

Si vous faites partie des lauréats de concours enseignants ayant été admis sur la base des seules épreuves écrites (PES prolongés et renouvelés non concernés), alors vous serez concerné·e par la tenue d’un entretien professionnel pour la titularisation en fin d’année scolaire 2020-2021.
Le SE-Unsa vous dit tout sur cet entretien.

L’entretien professionnel, c’est quoi ?

C’est une composante de la titularisation pour les lauréats des concours 2020 qui n’auront pas eu d’oral d’admission.Il donnera lieu à un avis qui viendra compléter les autres avis émis dans l’année par les inspecteurs et les tuteurs.

Il a pour objectif d’évaluer certaines des compétences d’ordinaire vérifiées lors des oraux telles que la capacité d’argumentation, le positionnement et la capacité réflexive par rapport aux compétences attendues d’un professeur, l’intégration des valeurs de la république et du Service public d’Éducation. 

Ça se passe quand ?

Les entretiens professionnels seront organisés en amont du jury de titularisation, de mars à juin 2021 et selon un calendrier spécifique à chaque académie. 

Et comment ?

L’entretien ne nécessite pas de préparation particulière tout au long de l’année. En clair il ne fera pas l’objet d’un module spécifique dans les maquettes des INSPE. L’expérience en situation, les échanges avec le tuteur et les autres acteurs de l’école et établissement sont réputés pourvoir à sa préparation.

En prenant appui sur son expérience, le stagiaire présente donc une situation professionnelle de son choix durant 10 minutes. Il la décrit et l’analyse.
20 minutes sont ensuite consacrées à un échange avec la commission pour préciser et/ou élargir les éléments présentés dans la première partie.

La commission est composée d’un inspecteur n’ayant pas rencontré le stagiaire pendant l’année et d’un pair. La commission émet un avis (favorable, réservé ou défavorable) qu’elle transmet au jury de certification. C’est ce jury qui harmonise l’ensemble des avis, et décide de la titularisation, du renouvellement de stage ou du licenciement. 

L’avis du SE-Unsa

Les compétences évaluées lors de l’entretien, directement liées à la pratique professionnelle auront déjà été largement évaluées par les tuteurs et inspecteurs. L’entretien a beau ne pas requérir de préparation spécifique, les stagiaires auront forcément à cœur de le réussir, les tuteurs de les y aider, entraînant de facto un stress et une charge de travail supplémentaire. Le dispositif n’est donc pas convaincant.

Le SE-Unsa veillera tout particulièrement à ce qu’il ne vienne pas pénaliser les stagiaires qui subissent depuis des semaines déjà une entrée dans le métier dans un contexte inédit.

Toutes les infos officielles ICI.