Permutations informatisées : un réexamen possible des situations les plus graves ?

Le Ministre de l’Éducation nationale vient de répondre par courrier à une interpellation du SE-Unsa concernant le bilan désastreux des opérations de mutations et permutations informatisées 2013.

Un groupe de travail va se mettre en place au ministère à la mi-mai afin de réexaminer au cas par cas un certain nombre de situations. Les critères retenus sont les suivants :

–       enseignants handicapés

–       enseignants séparés de leur conjoint depuis plusieurs années et sur une longue distance géographique

Si ce réexamen constitue une nouvelle opportunité, il est probable qu’il ne permettra pas de répondre positivement à l’intégralité des situations.

Si vous entrez dans l’une de ces deux catégories, contactez-nous. Si vous le souhaitez, nous porterons  votre dossier au sein de ce groupe de travail.

Groupe de travail avant 1er temps du mouvement. 30 avril. Compte-rendu

BILAN du 1ER TEMPS : Nombre de postes vacants réduit cette année, peu de personnes obtiendraient un poste à titre définitif (-1/3 par rapport à l’an passé)

1564 candidats au mouvement (1800 en 20120- 1638 l’an passé) – pour le moment 344 nommés à TPD (très faible par rapport aux autres années)

Très peu de directions restent vacantes suite au 1er temps contrairement à d’autres années (Un S1 obtient une direction).

Si des volontaires inscrits sur liste d’aptitude assurent un intérim (même nommés au 2nd temps), ils sont prioritaires l’année suivant sur la direction dont ils ont assuré l’intérim:

Tous les temps partiels seront accordés, nombre de demandes stable par rapport à l’an passé. Certaines demandes sont déjà encodées sur i-prof donc accordées.

Temps partiel et direction d’école : accès sous réserve de s’engager à assumer ses fonctions à temps plein (pour les directions non déchargées). Le directeur doit être joignable même quand il n’est pas de service pour éviter les problèmes juridiques en cas de souci. Si cumul de quart de décharge de direction et de temps partiel pour raison personnelle : arrangement interne dans l’école.

Postes bloqués M2 : on ne connaît pas le nombre d’admissibles, combien vont demander un stage ? 2 concours, + de 2000 inscrits et beaucoup aux 2 concours- D’après le texte, tout admissible doit se voir proposer un stage, certains demandent + de 9 h déjà. Le texte pourrait demander que les M2 soient 3 demi-journées en classe. Dans le 67 sont prévus 2 demi-journées et un stage massé (de 2x 2 semaines) pour pouvoir offrir de la formation continue… On attend le texte définitif.

Stagiaires : 130 S1 seront admis pour le 67. Projet : réserver 130 supports S1qui couvriront l’année scolaire (déjà 204 quarts de déch. dir. + complément 75%)

Au 4ème temps, les décharges de S1 seront regroupées par secteurs et données aux collègues en surnombre (36 postes environ jusqu’en février- après février, les collègues seront en surnombre, affectés sans doute sur des congés parentaux ou de maternité). 

Jury CAPASH : jury toujours en grève (indemnités de jury de l’an passé non payées). On ne sait pas encore si les jurys se tiendront cette année.

FORMATEURS : Point fin mai sur l’accompagnement des entrants dans le métier (nécessité d’harmonisation académique). Les EMF suivront les stagiaires. Suivi des M2 : plutôt par les CPC que par les MAT puisque la mesure est transitoire et qu’on n’aurait pas le temps de former les MAT. La mise en place des 9h/9h compliquera déjà la tâche des CPC. On ne ferait que leur rajouter une mission de suivi alors qu’ils suivent déjà les nouveaux enseignants dans leur circonscription. Ils interviendront aussi dans la formation des S1…

50 EMF sur poste d’EMF actuellement dont 45 ont une classe. Environ 80-90 EMF en tout dans le 67. Création de nouveaux postes d’EMF éventuellement au CTSD de rentrée… à voir selon les possibilités

Contrat d’avenir professeurs : 600 euros/an d’indemnité pour ceux qui les formront

POSTES « plus de maîtres que de classe et accueil des 2 ans »: leur implantation sera arrêtée au CTSD du 6 juin. On ne sait pas encore s’ils seront profilés. L’Inspection générale demande à ce qu’ils ne le soient pas. Il faudrait nommer un collègue de plus dans l’école et laisser l’équipe s’organiser comme elle le souhaite.

Négociations sur la revalorisation des carrières : c’est parti !

Le ministère de l’Éducation nationale vient de présenter à l’UNSA-Éducation un projet de protocole (en pièce jointe) fixant le cadre des négociations qui s’ouvrent sur les mesures catégorielles, et notamment celles qui vont concerner les enseignants dès 2013. Pour le SE-Unsa, il met enfin en perspective les éléments d’une revalorisation attendue par tous les personnels.

Continuer la lecture de Négociations sur la revalorisation des carrières : c’est parti !

Répartition académiques des postes pour le CRPE 2013-2 concours exceptionnel

Répartition académiques des postes pour le CRPE 2013-2 concours exceptionnel
Académie concours externe concours externe spécial troisième concours second concours interne second concours interne spécial
Aix-Marseille 290 0 10
Amiens 310 0 10
Besançon 98 0 2
Bordeaux 271 14 15
Caen 127 0 3
Clermont-Ferrand 95 0 5
Corse 17 12 1
Créteil 1090 0 30
Dijon 160 0 10
Grenoble 413 0 7
Guadeloupe 51 1 3
Guyanne 138 2 15
Lille 499 0 11
Limoges 62 0 3
Lyon 430 0 20
Martinique 22 3 0
Montpellier 261 21 18
Nancy-Metz 123 1 6
Nantes 334 1 15
Nice 182 1 7
Orléans-Tours 310 0 0
Paris 230 0 10
Poitiers 194 0 6
Reims 117 0 3
Rennes 200 20 0
La Réunion 204 1 15
Rouen 185 0 15
Strasbourg 167 50 3
Toulouse 280 17 3
Versailles 1210 0 40

Enseignants de l'Unsa 67

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com